Alimentation et Dialyse

L’évaluation du statut nutritionnel doit être effectué régulièrement et ajusté à l’aide d’un régime spécifique.

Il est important de suivre les conseils diététiques qui vous apporteront des suggestions alimentaires adéquates pour votre état nutritionnel

LES LEGUMES :

Aujourd’hui très recommandés pour la population générale, ils sont à consommer avec prudence chez le patient dialysé.
De valeur nutritive faible, leur apport en potassium est important et néfaste pour le dialysé. Pour limiter les apports en potassium, il est recommandé de cuire les légumes dans de très grands volumes d'eau ou mieux, de changer l eau en cours de cuisson.

LES FRUITS :

Ils sont une source importante d'eau et de potassium et sont donc à limiter eux aussi. Il faut savoir que les fruits cuits en compote ou en sirop sont deux fois moins riches que les fruits frais. Par contre, les fruits secs et oléagineux sont a déconseiller.

LES FECULENTS :

Les pâtes et le riz doivent figurer au moins une fois par jour dans l'alimentation du dialysé car ils permettent de réguler l'appétit et d'apporter des calories.
Le pain est préférable blanc plutôt que complet car il contient des céréales riches en potassium.

LES FROMAGES :

Leur intérêt réside dans leur teneur en calcium et en phosphore. Il est indispensable d'en consommer chaque jour (150 ml de lait et 30g de fromage par jour) sans dépasser 1000 à 1300 mg d'apport en phosphore par jour, et préférer les fromages frais aux fromages cuits ( rouge , etc)

LES VIANDES :

C'est un aliment riche en protéine. Un dialysé doit veiller à manger une quantité suffisante de viande pour pourvoir à ses besoins quotidiens en protéines.

LES BOISSONS :

Il est important de savoir que l'alimentation apporte a elle seule 800 ml d'eau par jour. Une grande partie de cette eau est éliminée par "les pertes insensibles" c'est à dire la transpiration, la respiration... Si le dialysé n'urine plus du tout, la qualité des apports liquides est fonction de la diunèse du patient.

Leave a Comment